19 février 2007

On s'enflamme à Labourgade pour la Saint-Valentin

Nerdville apprend aujourd'hui que les festivités du 14 Février de Labourgade, ville charmante au coeur de la Plaine Imaginaire, peuplée d'êtres pacifiques dédiant leur vie au travail respectueux d'une terre dont ils préfèrent le contact à celui des objets technologiques qui font les délices des autres cités, ont été interrompues à cause du déclenchement d'un incendie criminel qui a ravagé la moitié des réserves de blé stockées dans la grange principale de la ville avant de pouvoir être maîtrisé par les civils.

L'attentat - car il ne s'agit de rien moins que ça - a été revendiqué par le gouvernement des True Rebels de Rebeltown, qui n'avait pas été reconnu par Labourgade depuis son coup d'état l'année dernière, et qui voulait montrait qu'il était prêt à utiliser la force pour convaincre Labourgade qu'il avait bien l'intention d'être approvisionné en produits agricoles au même tarifs que les gouvernements officiels.

La communauté diplomatique, indignée par ce coup de force des True Rebels contre un peuple absolument neutre et inoffensif, a décidé de lancer un avertissement au gouvernement de Rebeltown, d'autant plus que celui-ci semble n'avoir assuré aucun système d'accueil pour ses citoyens Gothiques ostracisés il y a maintenant deux semaines, et logeant aujourd'hui dans des camps de réfugiés autour de Nerdville et Jockcity.

En attendant, Labourgade a annoncé ce matin la diminution de ses échanges avec les autres cités, et a mis en garde contre une éventuelle pénurie de blé - si le stock restant ne permettait pas de faire la soudure  avec la prochaine récolte (ceci dans un langage fort technique et avec moult détails dont nos journalistes ne nous ont rapporté que le résumé). Nerdville invite ses citoyens à diminuer dès aujourd'hui leur consommation de pain blanc, pour faciliter la situation. Nos reines ont décidé de continuer de fournir Labourgade en informations et chercheurs en tout genre, malgré la baisse de leurs exportations, en signe de soutien à la population.

Une équipe de Nerds volontaires est partie il y a maintenant deux jours pour aider Labourgade a ramasser ses confettis de cendres et ses coeurs déchirés - l'humeur pastorale a désormais été remplacée par une tristesse profonde, qui est l'équivalent pour cette population si calme de la colère sombre qui nous écrase tous sous son poids. Les auberges, normalement pleines de chemises à carreaux, de jeans troués, et de voix rudes chantant des chansons paysannes, n'ont pas vendu une seule chope de bière samedi soir, et les guitares se sont tues, pour la première fois depuis la fondation de la ville, de mémoire de Labourien. 

Labourgade pourra-t'elle se remettre de ce choc psychologique..?

Posté par Polkelein à 13:57 - - Commentaires [2] - Permalien [#]


Commentaires sur On s'enflamme à Labourgade pour la Saint-Valentin

    Protestation

    Je tiens à souligner aux journalistes ayant participé au découpage arbitraire des propos de Labourgade que je m'oppose à ce que ce lieu de culture et de partage qu'est Nerdville soit désormais soumis à une censure de l'information. Que celle ci soit "fort technique" et qu'elle comporte "moult détails" m'importe peu! Je ne magenouillerai pas devant la Servitude Volontaire qui nous guette, nous Nerds, si nous ne nous réveillons pas avant que le joug ne s'abatte sur nous!

    Posté par Great Valouschka, 21 février 2007 à 08:58 | | Répondre
  • Excuses

    Nous tâcherons désormais de vous fournir les interviews de la manière la plus complète et détaillée possible - toutefois nous rappellons à nos chers lecteurs qu'il nous est, pour des raisons évidentes de facilité de lecture, d'écriture et de publication, nécessaire de réduire quelque peu la longueur de nos articles. Nous vous invitons à croire qu'il ne s'agit pas pour nous d'une quelconque censure mais bien de réelles contraintes techniques...

    En vous engageant à faire confiance à nos journalistes,

    nous restons sincèrement vôtre, et toujours à votre écoute,

    Polkelein

    Posté par Polkelein, 21 février 2007 à 14:56 | | Répondre
Nouveau commentaire