17 février 2007

Mort de Molière

Image:Molière - Nicolas Mignard (1658).jpg

Il y a 334 ans, jour pour jour, un des grands génies de notre littérature nous quittait de la manière la plus digne de lui qu'on pouvait imaginer: pris de convulsion au cours d'une représentation du Malade Imaginaire (l'ironie fait frémir ceux qui doute du lien de la vie de ces grands hommes avec la fiction de leurs oeuvres) il meurt quelques heures plus tard.

Molière laisse derrière lui une oeuvre monumentale et vitale pour le théatre français que nous vous invitons à redécouvrir:

La Jalousié du Barbouillé
Le Médecin volant
L’Étourdi
Dépit amoureux
Précieuses ridicules
Sganarelle
Dom Garcie de Navarre
L’École des maris
Les Fâcheux
L’École des femmes
Critique de l’École des femmes
L’Impromptu de Versailles
Le Mariage forcé
La Princesse d’Élide
Tartuffe
Dom Juan
L’Amour médecin
Le Misanthrope
Le Médecin malgré lui
Mélicerte
Pastorale comique
Le Sicilien
Amphitryon
Georges Dandin
L’Avare
Monsieur de Pourceaugnac
Les Amants magnifiques
Le Bourgeois Gentilhomme
Psyché
Les Fourberies de Scapin
La Comtesse d’Escarbagnas
Les Femmes savantes
Le Malade imaginaire

Un hommage lui a été rendu au théatre portant son nom, la troupe locale a, comme chaque année, donné une représentation d'une de ses pièces, ils nous ont donc cette année interprété L'Ecole des Femmes avec succès.

Posté par Nymeria à 13:12 - - Commentaires [2] - Permalien [#]


Commentaires sur Mort de Molière

    Nous porterons le deuil de ce grand homme pendant au moins une semaine, en souvenir du grand vide que son absence laissa dans nos âmes et dans notre art.

    Posté par Polkelein, 19 février 2007 à 17:55 | | Répondre
  • J'ajoute qu'une projection des deux films sur sa vie a été faite au cinéma Hitchcock, suivi d'un débat visant à déterminer la meilleure adaptation.

    Posté par Nymeria, 19 février 2007 à 20:29 | | Répondre
Nouveau commentaire